Rechercher

La Corée du Sud propose un plan de réduction des déchets cosmétiques


La Corée du Sud soutient l'activité de recharge de cosmétiques pour réduire les déchets de matériaux d'emballage.


Le 1er juillet 2021, le MFDS (Ministère de la Sécurité des Aliments et des Médicaments) et le Ministère de l'Environnement (MOE) ont publié une réponse conjointe aux déchets d'emballage cosmétique. Ils ont introduit le plan "green consumption" permettant aux consommateurs de recharger le contenant de leurs cosmétiques après les avoir utilisés.


Ce plan comprend notamment des projets pilotes de remplissage de cosmétiques au sein de magasins de cosmétiques personnalisés, des directives de gestion de l'assainissement, l'établissement d'une norme nationale de remplissage de cosmétiques et une directive de gestion des emballages. L'initiative n'est pas sans rappeler les principes environnementaux de la RSE en France.


cosmétiques rechargeables : quand les marques prennent les devants


Certaines marques de cosmétiques coréennes n'ont pas attendu ce plan national pour prendre les devants en faveur de l'environnement. Dès l'automne 2020, des initiatives individuelles ont émergé de la part d'Aromatica qui propose des stations de recharge dans son flagship store "Aromatica Zero Station", ou du géant AmorePacific et son concept store "Amore Store Gwanggyo". Sur place, les contenants vides peuvent même être stérilisés grâce à un système de rayons UV avant d'être remplis aux fontaines mises à disposition. Sources officielles : MFDS


Restez en veille sur le marché de la beauté en Corée du Sud : recevez les actualités directement dans votre boîte mail ! Pour tout projet personnalisé (étude de marché Corée, formation K-beauty, retail tour en Corée du Sud...), n'hésitez pas à nous contacter.

S'abonner